+8618117273997 weixin
Anglais
中文简体 中文简体 en English ru Русский es Español pt Português tr Türkçe ar العربية de Deutsch pl Polski it Italiano fr Français ko 한국어 th ไทย vi Tiếng Việt ja 日本語
10 mai, 2024 78 Vues Auteur : Cherry Shen

Appareillage de test pour test de pression à haute température avec BS 1363 Figure 10

Un jeu de trois échantillons de broches doit être testé au moyen de l'appareil indiqué dans Figure 10 qui a une lame de 0.70+005 mm de large et un rayon de 3 mm ±0.1 mm. L'essai doit être effectué sur une broche de chaque fiche non utilisée pour l'essai décrit en 13.17.3.

Un échantillon doit être positionné comme indiqué dans la figure 10 et l'appareil d'essai doit être chargé de manière à ce que la lame exerce une force de 2.5 N sur l'échantillon. Le appareil de test, complet avec l'échantillon, doit ensuite être placé dans une armoire chauffante à 200 ℃ pendant une période de 120 minutes, après quoi l'échantillon est retiré et immédiatement refroidi par immersion dans l'eau à environ la température ambiante. la réactivité.

L'épaisseur de l'isolant restant au point d'impression doit être mesurée et ne doit pas avoir été réduite de plus de 50 %. Les interrupteurs doivent être construits de telle sorte qu'un arc excessif ne puisse pas se produire lorsque l'interrupteur est actionné lentement. L'interrupteur de toute prise à fusible commutée doit déconnecter au moins l'alimentation des bornes de ligne. Les interrupteurs bipolaires doivent activer ou désactiver chaque pôle avec un seul mouvement de l'actionneur.

Appareillage de test pour test de pression à haute température avec BS 1363 Figure 10

Appareillage de test pour test de pression à haute température avec BS 1363 Figure 10

La conformité doit être vérifiée par inspection et par l'essai suivant.

Après l'essai décrit à l'article 18, le circuit doit être coupé encore 10 fois, en déplaçant à chaque fois l'organe d'actionnement à la main pendant une période d'environ 2 s de manière à tenter d'arrêter le contact mobile dans une position intermédiaire provoquant un arc électrique. . L'élément d'actionnement doit être relâché après environ 2 s et tout arc électrique doit cesser.

L'organe d'actionnement d'un interrupteur au repos doit prendre une position correspondant à celle des contacts mobiles sauf ceux à bouton-poussoir unique où l'organe d'actionnement prend une seule position de repos. Le mécanisme d'actionnement doit être construit de telle sorte que, lorsqu'il est actionné, l'interrupteur reste uniquement dans une position offrant un contact adéquat ou une séparation adéquate des contacts.

La conformité doit être vérifiée par inspection et par essai de 13.18.3.

La force nécessaire (F) pour l'arrêt doit d'abord être mesurée et la force doit être appliquée à l'extrémité de l'organe d'actionnement.
L'organe d'actionnement de l'interrupteur étant en position fermée, pour les interrupteurs unipolaires, les contacts fixes et mobiles doivent être fixés mécaniquement entre eux. Pour les interrupteurs bipolaires, les trois échantillons doivent être préparés comme suit :
a) Les contacts fixes et mobiles d'un pôle doivent être fixés mécaniquement ensemble et l'organe d'actionnement de l'interrupteur doit être testé.
b) Les contacts fixes et mobiles de l'autre pôle doivent être fixés mécaniquement ensemble et l'organe d'actionnement de l'interrupteur doit être testé.
c) Les contacts fixes et mobiles des deux pôles doivent être fixés mécaniquement ensemble et l'organe d'actionnement de l'interrupteur doit être testé.

Lors de la fixation des contacts, il faut veiller à ce que le résultat de l'essai ne soit pas indûment affecté. La méthode de fixation des contacts ne doit pas affecter indûment le résultat de l'essai. Le démontage de l'échantillon pour essai est autorisé lorsque cela est nécessaire en vue de la préparation de cet essai. L'échantillon d'essai et les composants ne doivent pas être endommagés pendant cette préparation. L'organe d'actionnement doit être soumis à un essai
force telle que définie dans le tableau 7. Cette force doit être appliquée en un seul mouvement régulier et continu jusqu'au point extrême de l'élément d'actionnement dans la direction la plus favorable pour ouvrir les contacts pendant une période de 10 s.

Si les moyens de verrouillage sont conçus pour verrouiller les éléments d'actionnement en position ouverte, il ne doit pas être possible de verrouiller les éléments d'actionnement dans cette position lorsque la force est appliquée.

Après l'essai et lorsque la force d'essai n'est plus appliquée, l'organe d'actionnement ne doit pas rester au repos en position « arrêt ».

Mots clés:

Laissez un message

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

=