+8618117273997weixin
Anglais
中文简体 中文简体 en English ru Русский es Español pt Português tr Türkçe ar العربية de Deutsch pl Polski it Italiano fr Français ko 한국어 th ไทย vi Tiếng Việt ja 日本語

Commission internationale de l'éclairage de la CIE

LISUN est membre de la Commission internationale de l'éclairage de la CIE depuis 2003. Nous avons activement participé à la rédaction et à la formulation des normes pertinentes de la CIE, et avons également parrainé plusieurs réunions liées à la CIE. LISUN a toujours maintenu une coopération étroite avec la Commission internationale de l'éclairage CIE, généralement, peut libérer des instruments de test qui répondent pleinement aux exigences CIE dès la première fois, contribuer au contrôle de la qualité des produits d'éclairage pour les entreprises.

La Commission internationale de l'éclairage (généralement abrégée CIE pour son nom français, Commission internationale de l'éclairage) est l'autorité internationale sur la lumière, l'éclairage, la couleur et les espaces colorimétriques. Elle a été créée en 1913 en tant que successeur de la Commission Internationale de Photométrie, qui a été fondée en 1900, et est aujourd'hui basée à Vienne, en Autriche. 

La CIE comprend six divisions, chacune constituant des comités techniques pour mener à bien son programme sous la supervision du directeur de division (en fonction):
Division 1: Vision et couleur
Division 2: Mesure physique de la lumière et du rayonnement
Division 3: Environnement intérieur et conception d'éclairage
Division 4: Transport et applications extérieures
Division 6: Photobiologie et photochimie
Division 8: Technologie de l'image
La division 5 (éclairage extérieur et autres applications) et la division 7 (aspects généraux de l'éclairage) sont aujourd'hui inactives.

Jalons:
• En 1924, il a établi l'observateur photopique standard défini par la fonction d'efficacité lumineuse spectrale V (λ), suivi en 1951 par l'observateur scotopique standard défini par la fonction V '(λ).
• S'appuyant sur le rapport de l'Optical Society of America sur la colorimétrie en 1922, la CIE a convoqué sa huitième session en 1931, avec l'intention d'établir un accord international sur les spécifications colorimétriques et de mettre à jour les recommandations de l'OSA de 1922 sur la base des développements de la dernière décennie. La réunion, qui s'est tenue à Cambridge, au Royaume-Uni, s'est conclue par la formalisation de l'espace colorimétrique CIE 1931 XYZ et les définitions de l'observateur standard CIE 1931 ° 2 avec les fonctions de correspondance des couleurs correspondantes et les illuminants standard A, B et C.
• En 1964, l'observateur standard 10 ° CIE et ses fonctions de correspondance des couleurs correspondantes ainsi que le nouvel illuminant de lumière du jour standard D6500 ont été ajoutés, ainsi qu'une méthode de calcul des illuminants de lumière du jour à des températures de couleur corrélées autres que 6500 kelvins.
• En 1976, la commission a développé les espaces colorimétriques CIELAB et CIELUV, largement utilisés aujourd'hui.
Sur la base de CIELAB, les formules de différence de couleur CIEDE94 et CIEDE2000 ont été recommandées dans les années correspondantes.


Laissez un message

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

=