+8618117273997weixin
Anglais
中文简体 中文简体 en English ru Русский es Español pt Português tr Türkçe ar العربية de Deutsch pl Polski it Italiano fr Français ko 한국어 th ไทย vi Tiếng Việt ja 日本語
08 fév, 2024 35 Vues Auteur : Cherry Shen

Évaluation de l'indice d'inflammabilité du fil incandescent à l'aide d'un testeur de fil incandescent

La testeur de fil incandescent est utilisé pour simuler l'inflammation de matériaux isolants ou d'autres composants combustibles à l'intérieur d'un équipement qui peuvent prendre feu à cause d'un fil chaud ou d'un élément chaud. Dans certaines conditions, telles que des courants de défaut circulant dans les fils, des surcharges de composants et de mauvais contacts, certains composants peuvent atteindre une certaine température qui provoque l'inflammation des pièces voisines. Cela peut être testé à travers le indice d'inflammabilité du fil incandescent Test et test de fil chaud à 850 degrés.

La testeur de fil incandescent convient pour tester la résistance au feu des produits électriques et électroniques, des composants, des pièces d'isolation en plastique et non métalliques utilisées dans les appareils électroménagers, tels que les boîtiers d'interrupteurs, les prises de relais, etc., dans des conditions de panne ou de surcharge qui peuvent les amener à atteindre des niveaux élevés températures élevées ou enflammer les pièces à proximité. Le testeur de fil chaud simule la contrainte thermique provoquée par des éléments chauds ou des résistances telles que des sources de surcharge ou des sources d'inflammation sur une courte période et évalue le risque d'incendie grâce à des techniques de simulation.

Le principe de fonctionnement du testeur de fil incandescent: un matériau spécifié de fil nickel-chrome de 4 mm (tête de fil chaud en forme de U) est chauffé à la température de test spécifiée (300 ℃ ~ 1000 30 ℃) avec un courant élevé. L'échantillon de test est soumis à un test de grillage de 1.0 s avec une pression spécifiée (XNUMX N) appliquée. Le risque d'inflammation des produits finis d'équipements électriques et électroniques est déterminé selon que l'échantillon d'essai et le matériau de rembourrage s'enflamment ou entretiennent une combustion. Une fois le test terminé, le temps de brûlage, le temps d'allumage (Ti), le temps d'extinction de la flamme (Te) et indice d'inflammabilité (GWFI) sont enregistrés.

vidéo

La testeur de fil incandescent est utilisé pour tester les propriétés de résistance au feu des matériaux et des produits finis. Le fil chaud lui-même sert de source d’inflammation. La température du fil chaud est réglée et contrôlée par un contrôleur de température. Pendant le processus de test, le contrôleur de température fonctionne en mode manuel pour générer un signal de tension spécifié sur la variable manipulée (fil chaud), évitant ainsi un retour sur la variable de référence (thermocouple) sur le contrôleur de température.

La température du fil chaud peut être réglée de la température ambiante à 1000 ℃. La température du fil chaud est mesurée à l'aide d'un thermocouple gainé de type K (Classe 1) selon la norme IEC60584-2. Pendant le processus de test, l'échantillon de test est déplacé vers le fil chaud à une vitesse constante de 11 mm/s puis renvoyé. Le temps de chauffage de 30 secondes est contrôlé par une minuterie. Le porte-échantillon de test est tiré vers le fil chaud avec une force de 1N. L'alimentation est de 230 VCA ± 10 % (50 Hz). D'autres conditions techniques peuvent être fournies si nécessaire.

La indice d'inflammabilité du fil incandescent Le test et le test au fil chaud à 850 degrés sont deux méthodes de test de résistance au feu couramment utilisées pour les matériaux. Ils sont largement utilisés dans des domaines tels que la construction, l’aviation et l’industrie chimique. Le but de ces tests est d'évaluer les performances de résistance au feu des matériaux afin de s'assurer qu'ils peuvent empêcher efficacement la propagation du feu et protéger la sécurité des personnes et des biens en cas d'incendie.

La indice d'inflammabilité du fil incandescent Le test est une méthode d'évaluation de la combustibilité des matériaux. Au cours du test, l'échantillon est exposé à une source de flamme spécifique et ses caractéristiques de combustion sont observées pour déterminer son inflammabilité. Le résultat du test est généralement exprimé en pourcentage, représentant le pourcentage de la surface de combustion du matériau par rapport à la surface totale. Une valeur d’indice d’inflammabilité plus faible indique de meilleures performances de résistance au feu du matériau.

Le test au fil chaud à 850 degrés est une méthode d’évaluation de la résistance thermique des matériaux. Lors du test, un fil métallique de 1 mm de diamètre est chauffé à 850 degrés Celsius et mis en contact avec le matériau de test. Si le matériau peut résister à la température élevée du fil sans dommages importants ni fusion, on peut considérer qu'il a une bonne résistance à la chaleur.

Ces deux méthodes de test jouent un rôle important dans la conception des produits et la sélection des matériaux.

1. Ils aident les fabricants et les concepteurs à sélectionner des matériaux résistants au feu appropriés pour garantir que les produits présentent une résistance au feu suffisante en cas d'incendie. En évaluant les performances de combustibilité et de résistance à la chaleur des matériaux, le risque d'utilisation de matériaux facilement combustibles ou de matériaux ne pouvant pas résister à des températures élevées peut être réduit, réduisant ainsi le risque d'apparition et de propagation d'un incendie.

2. le indice d'inflammabilité du fil incandescent Le test et le test au fil chaud à 850 degrés peuvent également être utilisés pour évaluer la différence de performances de résistance au feu entre différents matériaux. En comparant les résultats des tests de différents matériaux, il est possible de déterminer quel matériau est le plus adapté à des environnements d'exploitation spécifiques. Par exemple, dans le domaine de la construction, des matériaux ayant un indice d'inflammabilité plus faible et une résistance thermique plus élevée sont nécessaires pour assurer une plus grande sécurité. Dans les domaines à haut risque tels que l'aviation et l'industrie chimique, les exigences de performance en matière de résistance au feu des matériaux sont plus élevées, ce qui rend ces méthodes d'essai particulièrement importantes.

3. le indice d'inflammabilité du fil incandescent Le test et le test au fil chaud à 850 degrés peuvent également être utilisés pour la supervision et la validation du contrôle qualité des produits. Les fabricants peuvent utiliser ces méthodes de test pour garantir que leurs produits sont conformes aux normes et exigences pertinentes en matière de résistance au feu. En effectuant des tests réguliers, les problèmes de performances des matériaux ou des produits peuvent être détectés en temps opportun et des mesures d'amélioration appropriées peuvent être prises pour améliorer la sécurité des produits. et la fiabilité.

4. le indice d'inflammabilité du fil incandescent Le test et le test au fil chaud à 850 degrés sont des méthodes importantes pour évaluer les performances de résistance au feu des matériaux. Leur application et leur importance peuvent être résumées comme suit : aider à la sélection de matériaux résistants au feu appropriés pour réduire le risque d'incendie ; évaluer la différence de performance de résistance au feu entre différents matériaux et sélectionner le matériau le plus approprié ; utilisé pour le contrôle de la qualité des produits afin de garantir le respect des normes et exigences de résistance au feu. Ces méthodes de test ont de larges applications dans divers domaines et jouent un rôle important pour garantir la sécurité des personnes et des biens.

Remarque:

1. Les utilisateurs de cet appareil doivent disposer d'une alimentation électrique stable, car les fluctuations de tension peuvent affecter les changements de température.
2. Le thermocouple est utilisé uniquement à des fins d'étalonnage et doit être marqué sur l'ampèremètre après l'étalonnage afin qu'il puisse être utilisé pour des tests ultérieurs. Une fois la température revenue à température ambiante, le thermocouple doit être soigneusement retiré du fil chaud avant de commencer le test (le thermocouple est un consommable et n'est pas couvert par la garantie du produit).
3. Le fil chaud ne doit pas être utilisé à des températures élevées pendant des périodes prolongées pour éviter de raccourcir sa durée de vie. Le courant doit être réduit et l'alimentation électrique doit être coupée rapidement après chaque utilisation.
4. Une fois chaque test terminé, la chambre de combustion doit être nettoyée lorsque l'alimentation est coupée, en prenant soin de ne pas heurter le thermocouple et le fil chaud.
5. Une fois la combustion effectuée, le ventilateur d'extraction peut être utilisé pour évacuer les gaz résiduaires, mais le ventilateur ne doit pas être allumé pendant le test pour éviter d'affecter les résultats du test.
6. Si un entretien est nécessaire, notamment lors du remplacement du fil chaud, veillez à serrer les vis desserrées. Sinon, un mauvais contact peut affecter le circuit actuel et créer une interface à haute température. Après avoir remplacé les pièces, toutes les vis doivent être serrées.

La ZRS-3H L'appareil de test au fil incandescent est conforme à IEC60695-2-1, IEC60695-2-10, IEC60695-2-11, IEC60695-2-12, IEC60695-2-13 (GB/T5169.10, GBT5169.11, GBT5169.12, GB/T5169.13) , UL 746A, IEC829, DIN695 et VDE0471.

Évaluation de l'indice d'inflammabilité du fil incandescent à l'aide d'un testeur de fil incandescent

ZRS-3H Appareil d'essai à fil incandescent

Mots clés:

Laissez un message

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

=